Inscrivez-vous à la lettre d'information du Couserans...
Comment venir ? Nous contacter Photothèque Centre de ressources

> Travaillons ensemble > Les actions en cours

Enregistrer au format PDF REseau de SAnté et TElémédecine en zone Rurale : RESATER

Ce projet a permis d’équiper en bornes de télé-santé et visioconférence 8 maisons de retraite du Couserans (une par canton). Ces EPHAD sont maintenant connectés au CHAC et au CHU pour améliorer le confort et l’efficacité de prise en charge des patients

 

 

 

 

 

 

Le comité de pilotage de restitution du projet RESATER s’est tenu au Syndicat de Pays le 29 juin 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  à télécharger ci-dessous le document projeté :

PDF - 6.4 Mo
Document de présentation - restitution RESATER 29 juin 2012

 

 

 

 

 

e-Santé : Quelles solutions pour l’avenir des territoires ruraux européens ?
Programme du Séminaire final RESATER qui se tient à BRUXELLES le 19 avril 2012 :

PDF - 101.1 ko
Programme

 

 

 

Rappel : lancement du projet de coopération européenne RESATER : REseau de SAnté et TElémédecine en zone Rurales à Saint-Girons :Déclaré lauréat après une sélection de quarante six dossiers sur deux cent cinquante candidatures, ce projet, unique, avait choisi pour thème : « l’utilisation des technologies de l’information et de la communication au service de la santé »

Il rassemble autour du Pays Couserans, initiateur et pilote de l’opération, trois territoires espagnols des régions Aragon, Castille-Léon et Asturies, un partenaire de la région d’Algarce, située dans le sud du Portugal, et le Pays de Figeac, en Midi-Pyrénées.

Ce projet, original et innovant, ne constitue rien d’autre que la mise à l’échelle européenne du travail initié par « EchoSanté » dès 2003. Mise en réseau des différents acteurs, publics, privés et libéraux, impliqués dans les champs sanitaire et social pour un meilleur service à l’usager.

Cela s’est traduit notamment en Couserans, au travers du réseau Ville-Hôpital, par l’ouverture d’une Maison Médicale, la création de l’HAD – Hospitalisation A Domicile -, la mise en place du dossier médical dématérialisé, une meilleure répartition et un meilleur suivi des dossiers de santé, tous sujets destinés à résoudre, efficacement, les problématiques de désertification médicale et d’accessibilité aux soins constatés dans les territoires ruraux.

Ces problématiques étant identiques en Couserans et dans le Sud-Ouest de l’Europe, le projet RESATER se propose de transposer à l’échelle européenne ce qui a été fait, et qui continue de se faire dans le Pays Couserans.

RESATER se décline selon

- Deux objectifs principaux : • Développer et pérenniser des modèles de réseaux d’acteurs intégrés et adaptés aux spécificités locales des territoires de santé ; • Créer des espaces mutualisés d’échanges entre professionnels au niveau local et transnational, par le recours aux TIC actuels ;

- Une finalité revendiquée : • Contribuer à l’amélioration de l’attractivité des zones rurales du SUDOE – SUD Ouest Européen – en maintenant et développant une offre de soins adaptée, innovante et évolutive, constitutive d’un projet territorial de santé concerté au niveau local et modélisable au bénéfice de l’ensemble des territoires ruraux du SUDOE.

- Des résultats tangibles : • Diminution du temps d’attente pour accéder aux prestations, • Augmentation du nombre de réseaux locaux de santé, • Augmentation de la connectivité de ces réseaux, • Meilleure appropriation des TIC par la population, et enfin, • Mise en place d’un outil de gestion de l’information, des connaissances, des compétences et des services liés au maintien d’une offre de service « santé » en milieu rural • Création de nouveaux emplois spécifiques

Ce programme ambitieux et exemplaire bénéficie d’un budget de 1 732 180 €uros et devrait être bouclé dans un délai de trente mois.

Après les interventions de François Murillo, maire de Saint Girons, et président du Pays Couserans, de Rolande Sassano, représentant le Conseil Régional, et de Raymond Coumes, pour le Conseil Général, c’est le professeur Louis Lareng, président fondateur du SAMU de France et Président de la Société Européenne de TéléMédecine, qui, en sa qualité de parrain du projet, devait conclure ce séminaire de lancement, en se félicitant de la mise en place de ce projet novateur, pionnier en matière de TéléMédecine et de e-Santé au niveau européen.



- Mentions légales Plan du site  Se connecter Natys.fr  Crédits - © Tous droits réservés 2007